Le Groupe CRC

Les comportements alimentaires des Réunionnais

Publication de l’Insee et de la DAAF, décembre 2015


En 2011, les Réunionnais consacraient en moyenne 334 euros par mois à l’achat de produits alimentaires et de boissons non alcoolisées. Cela représente 18% du budget des ménages réunionnais, soit la deuxième place des dépenses derrière les transports (18.4%). Ce montant est inférieur de 7% à celui des métropolitains malgré les prix nettement plus élevés à la Réunion.


18% des ménages réunionnais complètent leur alimentation en consommant des aliments qu’ils produisent eux-mêmes ou cueillent. Elle double leur consommation en produits frais (fruits, légumes, lait, fromage, œufs et viande).


La consommation alimentaire des Réunionnais varie en fonction du niveau de vie. Les Réunionnais consomment trop de riz et d’huile et pas assez de fruits et légumes, notamment les ménages les plus modestes.

Les ménages les plus modestes ont une alimentation plutôt traditionnelle (carry) et caractérisée par une consommation élevée d’huile et de riz et une sous-consommation de fruits et légumes.

Les ménages à revenus moyens (dont beaucoup de ménages avec enfants) ont une alimentation plutôt traditionnelle et consomment de façon élevée les produits et boissons sucrés.

Les ménages les plus aisés quant à eux ont une alimentation de type méditerranéen (légumes, huile d’olive, fruits) et consomment également de façon élevée des boissons sucrées.

Des comportements alimentaires qui ont un impact sur la prévalence de l’obésité et du diabète à la Réunion.


Retrouvez l’article complet : Insee Analyses Réunion, Les comportements alimentaires des réunionnais - Un excès d’huile et de riz, un déficit de fruits et légumes