Entreprises

Notions et enjeux

L’absentéisme (dû à la maladie) est un indicateur d’alerte, révélateur d’un dysfonctionnement dans la capacité des salariés à être présents au travail. Les causes des absences peuvent être liées à un état de santé déficient, à des formes de retrait plus ou moins prononcées, à des difficultés à articuler le temps de travail avec les obligations familiales, à l’usure et aux maladies professionnelles invalidantes. Les nombreuses explications varient fortement d’une entreprise à l’autre, et d’un secteur d’activité à un autre.

L’absentéisme maladie n’est pas une fatalité. L’entreprise, quelle que soit sa taille, peut agir et prévenir durablement l’absentéisme maladie de ses salariés.

"L’absentéisme a un impact sur l’organisation du travail, les relations entre les salariés, la relation clients et la situation financière de l’entreprise."
Anne-Sophie Godon, Directrice Innovation, études, veille Malakoff Médéric

Pour comprendre l’absentéisme, un travail d’analyse fine des données s’impose. Il convient de les mettre en perspective dans le temps et de les croiser avec des éléments contextuels de l’entreprise (taille, secteur, région). De la qualité de cette analyse, de sa confrontation aux réalités des situations de travail et de son partage avec les acteurs de l’entreprise, dépendra l’efficacité des démarches de prévention de l’absence.


Chiffres clés

  • 34 % des salariés se sont arrêtés au moins une fois dans l’année en France en 2013 (chiffre quasi stable depuis 2010).
  • 34 j. c’est la durée d’absence moyenne en jours par salarié absent en 2013.
  • 40 ETP (Equivalents Temps Plein) : c’est ce que représentent en moyenne les arrêts maladies dans une entreprise de 1000 salariés en 2013.
  • 40 % des arrêts maladie sont d’une durée courte (1 à 3 jours) ; 29 % de 4 à 9 jours ; 18 % de 10 à 30 jours ; 12 % plus d’un mois.

Source : Etude Absentéisme Maladie - Malakoff Médéric - 2014


La notion d’absentéisme

Il faut distinguer les termes "absence" et "absentéisme". L’absence correspond à un phénomène individuel : une non présence physique à un poste durant les horaires de travail prévus, alors que l’absentéisme désigne un phénomène collectif. Ce terme prend souvent une connotation négative parce qu’il témoigne de dysfonctionnements dans l’entreprise.

Il n’existe pas de définition universelle du concept d’absentéisme dans la littérature économique. Le taux d’absentéisme figure dans le bilan social de l’entreprise, mais ses éléments constitutifs, ainsi que le mode de calcul de ce taux varient fortement d’une entreprise à l’autre.


Absentéisme : définitions

Absence : fait d’être absent du lieu de travail, de l’école, d’une réunion, d’une assemblée, de tout lieu où, pour des raisons de travail ou de participation à une action, la présence est obligatoire. (Source : Larousse)

Absentéisme : toute absence qui aurait pu être évitée par une prévention suffisamment précoce des facteurs de dégradation des conditions de travail entendues au sens large (charge physique et mentale, organisation et contraintes de temps et rythmes, qualité de la relation d’emploi, etc.). (Source : Anact)

Taux d’absentéisme : quotient du nombre d’heures d’absence par rapport au nombre d’heures théoriques de travail (nombre d’heures qui auraient été travaillées sans absence).

Présentéisme : présence au travail malgré des problèmes de santé physiques ou mentaux limitant la capacité productive. (Source Arronsson-Anact).



Les motifs de l’absentéisme

  • Absences pour maladies courtes et longues
  • Accidents de travail et de trajet
  • Maladies professionnelles
  • Absences sans raisons ou mal motivées
  • Congés pour enfants ou parents malades, événements familiaux (naissance, mariage, deuils, congés paternité, congés maternité, etc.)
  • Dispenses syndicales
  • Congés de formation

L’absentéisme lié à la maladie (arrêts maladie, accidents de travail et de trajet, maladies professionnelles) constitue la première cause d’absence : entre 50 et 65 % du taux d’absentéisme global.

Source : Denis Monneuse, "Pourquoi l’absentéisme ?" - Entreprise & Personnel - février 2009


Les enjeux de l’absentéisme

Comprendre les causes de l’absentéisme dans une entreprise permet d’identifier les actions préventives et correctives pertinentes à mettre en place. Maîtriser l’absentéisme répond à la fois à un enjeu de santé et d’employabilité pour les salariés, mais également à un enjeu de performance pour l’entreprise. Outre les conséquences négatives pour les personnes concernées, l’absentéisme représente une charge importante pour l’entreprise, avec des coûts financiers directs et indirects.
L’analyse de l’absentéisme et les plans d’actions pour réduire l’absentéisme participent à la démarche générale de prévention mise en place dans l’entreprise.


Absentéisme : ce qu’il faut retenir

  • L’absentéisme maladie est un indicateur d’alerte.
  • Il n’y a pas UN absentéisme mais DES absentéismes.
  • Les facteurs d’absentéisme sont multiples : état de santé déficient, difficultés de conciliation vie professionnelle et personnelle, usure professionnelle, rôle des conditions de travail, etc.
  • Pour dresser un bon diagnostic, l’analyse des données chiffrées doit impérativement être complétée par une approche qualitative, et les hypothèses partagées entre les acteurs concernés.